Aller au contenu principal

2017 - Lino Ventura, Une gueule de cinéma

12 oct
28 jan

Exposition

Du 12 octobre 2017 au 28 janvier 2018
Le comédien, né le 14 juillet 1919 en Italie, a vécu près de trois décennies à Saint-Cloud et c'est dans cette ville qu'il est décédé le 22 octobre 1987 ; il était donc tout naturel que le musée des Avelines lui rende un hommage appuyé à l'occasion du trentième anniversaire de sa disparition.

Affiches, photographies, documents d'archives, témoignages, musiques de films, objets, scénarios, projections d'extraits... compose le parcours de l'exposition évoquant la carrière de ce monstre sacré du cinéma français.

Lino Ventura rentre au cinéma par accident. Initialement catcheur, c'est lors d'un combat qu'il se blesse et met fin à cette carrière de sportif de haut niveau. C'est par cet évènement, qu'il correspond à "l'italien costaud" que cherchait Jacques Becker, réalisateur de Touchez pas au Grisbi (1954). L'acteur vedette de ce film, c'est Jean Gabin. Ce dernier va tout de suite percevoir le potentiel de Lino Ventura en tant qu'acteur. Ils travaillent ensemble dans Razzia sur la chnouff (1955) et Le Rouge est mis (1957).

Mais le tout jeune acteur veut très vite s’extirper des rôles de brutes dans lesquels il est cantonné pour élargir des facettes comme celle du père, du tonton… Ainsi, au début des années 60, s’amorce son virage vers des films de gangsters mais comiques tels les Tontons flingueurs (1963) ou encore Les Barbouzes (1964).

Petit à petit, il va approfondir des rôles de policiers qui lui correspondent, et jouer dans des films emblématiques tels L’Armée des ombres (1969) ou encore Les Misérables (1982).

Exposition Lino Ventura

 

Expo Lino Ventura

 

Lino ventura

 

 

Toutes les expositions