Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIe siècle

Du 17 novembre 2016 au 19 MARS 2017

AfficheLe musée des Avelines souhaite mettre en avant sa riche collection de porcelaine tendre de Saint-Cloud, à travers l'exposition temporaire Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIème siècle. Cette production exceptionnelle attira les Cours prestigieuses de Louis XIV et de son frère Monsieur et participa à la renommée de la ville.

 

 

Le parcours de l'exposition

Canne en jonc avec bec de corbin à tête de lion, polychrome Porcelaine tendre, manufacture de Saint-Cloud, vers 1740 Dim. H. 102 x L. 3 cm	 Saint-Cloud, Musée des Avelines, Inv.93.4.2 © Ville de Saint-Cloud – Musée des Avelines /A. BonnetDans un premier temps, l’exposition replace la manufacture de Saint-Cloud dans son contexte historique et technique, de l’influence des modèles asiatiques et de la faïence de Delft, aux essais concomitants de la porcelaine tendre à Rouen, jusqu’aux pièces de contrefaçon. Les productions de Saint-Cloud sont traditionnellement distinguées en fonction de leurs trois grands décors en camaïeu bleu, en blanc et en polychromie et des marques attribuées comme la marque Au Soleil et St/C/T qui témoignent de l’histoire de la manufacture. Quelques pièces de porcelaine tendre des trois manufactures françaises concurrentes de l’époque, Chantilly, Mennecy et Vincennes, transférée à Sèvres en 1756, qui précipitèrent la chute de Saint-Cloud, sont également exposées.

Dans un deuxième espace, l’exposition présente les formes et les usages de la porcelaine de Saint-Cloud, principale problématique de l’exposition. Elle réunit dans une même série les différentes expressions d’un même objet selon leur grandeur et leur décor. L’exposition commence par évoquer la toilette avec les pots à fard, boites à savon, crachoirs, pots à pommade, pots à onguents ainsi que les accessoires de costume et de parure comme les boîtes et les pommes de canne. Puis elle continue par l’art de la table porcelaineavec les manches des couverts, boites à épices, sucriers à poudre, rafraichissoirs et un exceptionnel pot à oille ainsi que quelques exemples de la rare platerie. Ensuite, elle aborde les boissons chaudes avec en particulier la fameuse tasse trembleuse encastrée dans sa soucoupe à galerie, invention de la manufacture de Saint-Cloud, mais aussi les théières et sucriers. Pour finir,  elle présente la section décorative, composée de pots-pourris, vases de garniture et bouquetières, de même que la statuaire, de ses débuts à chinoiserie jusqu’à ses sujets européens.

La porcelaine tendre de Saint-Cloud

ExpoLe musée des Avelines, musée d’art et d’histoire de Saint-Cloud, possède une riche collection de porcelaine tendre de Saint-Cloud composée de 80 pièces qu’il convient de mettre en valeur. La manufacture de Saint-Cloud, installée dès 1666 sur les bords de Seine à proximité du pont de Saint-Cloud et du château de Monsieur, frère du Roi, est considérée comme la première manufacture de porcelaine tendre de France.

 lire la suiteLire la suite

Le propos de l'exposition

Boîte à épîces - Manufacture de Saint-Cloud, entre 1722 et 1740 (Jpg 31.59Ko)Vingt ans après l’exposition que lui avait consacrée le musée de Saint-Cloud en 1997, la porcelaine tendre de Saint-Cloud est donc à nouveau mise à l’honneur au musée des Avelines. Plus qu’une approche historique ou par le décor, l’exposition s’attache à montrer la variété des formes et les usages de cette production qui atteste d’un souci de perfection et de la maitrise d’un savoir-faire au diapason des exigences d’une clientèle fortunée.

 lire la suiteLire la suite

Galerie de photos

Pour vVernissageoir et revoir les photographies de l'exposition temporaire Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIème siècle, c'est ici!

Revue de presse

Pour lire leSucriers différents articles sur l'exposition Tendre porcelaine de Saint-Cloud, Des formes et des usages au XVIIIème siècle, c'est dans la revue de presse!

Pour en savoir plus

Pomme de canne

Pour compléter cette documentation, vous pouvez télécharger le Dossier de Presse ici.